L'hôpital St. Paul célèbre 500 transplantations cardiaques en Colombie-Britannique

  Le Dr Sean Virani (à droite), chef du service de cardiologie de Providence Health Care, avec Marc Bains (à gauche) et son épouse, Jessica Bains. 
Le Dr Sean Virani (à droite), chef du service de cardiologie de Providence Health Care, avec Marc Bains (à gauche) et son épouse, Jessica Bains. 

Le 8 août, un événement spécial a eu lieu à l'hôpital St. Paul de Vancouver pour célébrer une étape importante : 500 transplantations cardiaques en Colombie-Britannique. Des transplantés cardiaques, l'équipe de soins de transplantation de l'hôpital St. Paul, des représentants de BC Transplant et de la Public Health Services Authority, ainsi que le ministre de la Santé, Adrian Dix, se sont réunis pour l'occasion.

L'événement a également célébré le 30e anniversaire du programme de transplantation et a marqué une occasion monumentale pour le cofondateur et vice-président de la Fondation HeartLife, Marc Bains. Marc était l'invité d'honneur de l'événement, car il est devenu le 500e receveur de greffe cardiaque en Colombie-Britannique, en juin 2018.

Marc a vécu avec une insuffisance cardiaque pendant 10 ans et a reçu son cœur sain après 10 mois sur la liste d'attente pour une transplantation. Le directeur chirurgical du programme de transplantation cardiaque de la Colombie-Britannique, le Dr Anson Cheung, a effectué l'opération qui a eu lieu 30 ans après la toute première transplantation cardiaque réalisée dans la province.

"Je suis reconnaissant de faire partie de cette étape importante. Ce moment où le cœur nouvellement transplanté commence à battre est quelque chose dont je ne me lasse pas", a déclaré le Dr Anson Cheung dans un communiqué de Providence Health Care News (PHC News).

Marc a expliqué comment, à 23 ans, son insuffisance cardiaque a commencé par un simple rhume qui s'est ensuite transformé en grippe. "J'avais des douleurs dans la poitrine, j'étais épuisé, je m'endormais à la table de la cuisine. Il s'est avéré que mon cœur ne fonctionnait qu'à 10 ou 15 % de ce qu'il devrait être."

Des changements de mode de vie et des interventions médicales ont permis à Marc de ne plus figurer sur la liste d'attente des transplantations cardiaques et de créer la Fondation HeartLife avec Jillianne Code, deux fois survivante d'une transplantation.

Puis en 2017, l'insuffisance cardiaque de Marc a commencé à s'aggraver, et il a été remis sur la liste des transplantations cardiaques.

"Il y a eu des moments où j'ai pensé que je ne pourrais pas m'en sortir, mais il va sans dire que j'ai toujours su rebondir. J'étais prêt pour le cœur, j'étais prêt pour la transplantation et pour passer à l'étape suivante", a déclaré Marc à Sur la Côte Gloria Macarenko.

Près de trois mois après la transplantation, Marc a hâte de reprendre son travail, de conduire et de vivre pleinement sa vie.

Lors de son discours à l'hôpital St. Paul, Marc a déclaré : "Je suis impatient de passer à la prochaine étape de ma vie avec mon nouveau cœur, beau et puissant. À mon donneur et à sa famille, merci pour le cadeau que vous nous avez fait, à moi et à ma famille. Vous m'avez donné une seconde chance de vivre pleinement ma vie, et je vous en serai éternellement reconnaissant."

Plus de 1,2 million de personnes vivant en Colombie-Britannique se sont inscrites au registre des donneurs d'organes, et plus de 600 Britanno-Colombiens sont sur la liste d'attente pour une transplantation d'organe, selon un communiqué de Providence Health Care.

S'adressant à CBC News, Marc a déclaré : "Je veux juste que tout le monde sache qu'il est facile de devenir un donneur d'organes. C'est rapide, c'est simple et vous pourriez sauver une vie". Vous pouvez en savoir plus sur la façon de devenir un donneur en visitant BC Transplant.

Écoutez l'intégralité de l'interview de Marc sur la côte ici.

Rejoignez-nous

Faites entendre votre voix

Si vous êtes un patient, un membre de la famille ou un ami d'une personne ayant une expérience vécue de l'insuffisance cardiaque, ou si vous êtes un praticien, un professionnel paramédical, un partenaire d'un organisme à but non lucratif ou d'une entreprise, ou simplement un citoyen concerné, devenez membre - c'est gratuit.

Notre groupe de soutien

Pour les patients et les soignants

Êtes-vous un patient ayant une expérience vécue de l'insuffisance cardiaque ? Vous êtes un aidant familial et avez besoin de soutien ? Demandez l'accès à notreGroupe de soutien fermé sur Facebook .

Nous contacter

Le HLF est disponible pour un soutien "à cœur ouvert" aux patients et aux aidantsfamiliaux , pour des discussions avec des partenaires potentiels et pour des entretiens avec les médias.

Demandes des médias

Sarah Harper
Proof Strategies
[email protected]

Questions générales

[email protected]

Suivez-nous sur les médias sociaux
Défilement vers le haut